Traditionnelle québécoise (1870-1920)


CARACTÉRISTIQUES ARCHITECTURALES


trad_queb

Architecture qui s’est initialement développée à partir des modèles français, puis anglais, et qui a été adaptée au climat et aux habitudes de vie des Canadiens français.

  • Corps de logis rectangulaire dont les combles sont habités
  • Carré en bois pièce sur pièce, le plus souvent légèrement exhaussé du sol
  • Revêtement extérieur en bois ou remplacé par autres matériaux légers
  • Toit à deux versants à pente inférieure à 45 degrés, traditionnellement couvert de tôle ou de bardeaux de cèdre
  • Larmier retroussé débordant de la façade et couvrant occasionnellement une galerie, ou larmier droit et présence d’un auvent indépendant
  • Souche de cheminée dans le prolongement du mur pignon ou au centre du faîte
  • Composition symétrique de la façade
  • Ouvertures nombreuses, fenêtres à double battant à grands carreaux, lucarnes à pignon
  • Ornementation plus ou moins sobre qui peut être composée de chambranles, de planches cornières, de boiseries décoratives sur les lucarnes et la galerie