143, Saint-Charles (rang)

Détails

  • Nom du lieu: Résidence privée
  • Année de construction: Vers 1900
  • Concepteur:
  • Statut: Sans statut
  • Constructeur: Pierre Asselin
  • Typologie architecturale: Maison de colonisation
  • Structure:
  • Valeur patrimoniale: Bonne

Données historiques

+

Au début du XXe siècle, M. Louis Asselin et ses fils : Pierre, Louis et Joseph s’établissent sur des lots situés sur un replat entre les côtes à Ti-Pierre et à Donat. Ils y construisent quelques maisons de colonisation. Avec le temps, certaines sont démolies ou déménagées au village. Restée en place, celle du numéro civique 143 est d’abord habitée par Pierre. Il l’occupe avec sa conjointe Mme Marie Lacroix jusqu’en 1911. Ensuite, son frère Louis et son épouse Mme Delvina Tanguay en feront leur résidence pendant 25 ans. Cette demeure, construite à une altitude de 550 mètres, donne l’occasion à ses occupants d’avoir une vue imprenable sur le plateau des Appalaches et sur le mont Bonnet.

Carte

143, Saint-Charles (rang), Sainte-Sabine

Description

Cette maison possède une bonne valeur patrimoniale. Elle fut construite vers 1900 par la famille Asselin et est représentative du modèle de la maison de colonisation qui apparaît au Québec dans la première moitié du 20e siècle. Influencée par l’architecture vernaculaire américaine, cette maison de dimensions modestes se caractérise par un carré de bois surélevé du sol et coiffé d’une toiture à deux versants droits. Son revêtement mural traditionnel est en bardeau de cèdre et les ouvertures sont réparties de façon symétrique. Les chambranles et les planches cornières constituent l’ornementation de base de ce modèle qui comprend habituellement une galerie en façade de facture sobre. La résidence possède en outre un très bon état d’authenticité car la majorité de ses composantes d’origine ont été conservées.

Retour